creation site web creation site internet logiciel creation site Accueil
page
page
page
page
page
page
page

Accueil

Investissements Immobiliers au Paraguay

Généralités

Histoire

Investissements

Economie

Asunción

Géographie

Infos

Asunción est connu comme la « Mère des villes sud-américaines ». C’est la 1ère vraie cité habitée en permanence de tout le Rio de la Plata.  

Le 15 août 1537, Juan de Espinosa y Salazar s'arrête brièvement dans une baie de la rive gauche de la rivière pour ravitailler. Comme il est bien accueilli par les indigènes, il décide d’y fonder un fort. C'est le jour de l'Assomption d'où le nom d'Asunción.

Ce fort devient réellement une ville en 1541. La même année, les indigènes détruisent Buenos Aires. Les Espagnols fuient vers Asunción. La ville devient le centre d’une grande province coloniale espagnole comprenant une partie du Brésil, le Paraguay actuel et le nord de l’Argentine.


Aujourd’hui, 600 000 habitants pour la ville proprement dite, 1.200.000 pour le Grand Asunción (Luque, San Lorenzo, Fernando de la Mora, Mariano Roque Alonso, Lambaré, Ñemby, Villa Elisa) et 2.100.000 pour le département central soit près de 30 % de la population totale du Paraguay.

La population a beaucoup augmenté au cours des dernières décennies grâce au boom économique des dernières années.


Asunción est une ville très agréable à vivre au quotidien avec au moins 300 jours de soleil par an.

Si l’été (janvier, février et mars) est un peu chaud, tout est organisé pour supporter au mieux la chaleur. La sensation thermique est moindre que pendant l’été en France.
Une température de 35° à
Asunción est bien plus facile à supporter que 30° à Paris.


La moyenne des températures minimales est de 18,2° et des températures maximales de 28,2°.

Le total des précipitations est de 1.333 mm par an.


Asunción est située sur le fleuve Paraguay, en face de l’Argentine. Il suffit de traverser le pont Remanso à une dizaine de kilomètres du centre-ville pour se retrouver dans le Chaco.

Sa situation géographique est idéale, en plein milieu de l'Amérique du Sud, à moins de 2 heures d'avion des principales autres capitales comme Sao Paulo, Buenos Aires, Santiago du Chili, La Paz, Lima, etc....


La ville est très étendue et, chose rare en Amérique Latine, il n’y a pas vraiment un quartier résidentiel. Chaque quartier à ses superbes villas (vraiment il y en a de très belles) et ses maisons populaires.

Depuis un peu plus de 15 ans de grands centres commerciaux luxueux ont vu le jour.

Ils sont ouverts presque 7 jours sur 7. Les deux premiers furent le Shopping del Sol et le Mariscal Lopez. Depuis peu il s’en construit d’autres régulièrement, surtout dans les agglomérations périphériques (Mariano Roque Alonso, San Lorenzo, etc...)


L'infrastructure hôtelière est maintenant importante pour des coûts allant de 40 à 150 $.


Fin 2011 a commencé la construction du World Trade Center (4 tours de 20 étages), dans la zone du Shopping del Sol et des hôtels Sheraton et Ibis.


Egalement du Jardin Botanico jusqu’au Palais Présidentiel, début de la construction de la Costanera sur environ 5 Km de long.


La ville se développe harmonieusement sans trop engendrer de problèmes d'insécurité. C'est le nouveau visage d’Asunción.

La vie nocturne est sympathique. Nombreuses boîtes de nuit, pubs et restaurants, surtout dans ce qu’il est convenu d’appeler le nouveau centre-ville, vers le futur World Trade Center, le centre historique étant plutôt dédié aux administrations et anciens commerces.

On compte 4 beaux golfs dans et autour d’Asunción.

La vie quotidienne est bien plus facile et beaucoup moins chère qu'en Europe.

Asunción est depuis quelques années une des capitales les moins chères du monde, compte tenu de son niveau et de sa qualité de vie.
Possibilité de louer de belles villas très agréables avec piscine pour 1.000/1.500 $ par mois.
Personnel de maison efficace (environ 200 $ mensuel, logé-nourri pour une bonne à demeure).
Le litre de gas-oil commun coûte actuellement environ 1,30 $.
Un bon restaurant genre Churasquaria coûte environ 20 $.


Pas encore de déclaration d'impôts à faire ni de comptabilité à tenir, pas d'assurances obligatoires.

L'administration (assez inefficace) n'est pas là pour vous embêter. Tout peut « s’arranger » sans trop de problèmes.